Chaise de contemplation

Chaise de contemplation

3ème édition de la manifestation « Amène ta chaise »

9 septembre 2012 menée par l’association « De fil en bulle » qui a eu lieu le dimanche 9 septembre à la Bernerie-en-Retz.

Installés au bord de la plage, devant le plan d’eau de la Bernerie, les participants sont invités à s’asseoir sur la chaise et à contempler. Choisissant leur matériel (pinceau, encre de chine, craie noire, crayon), ils dessinent ce qu’ils veulent. Il peut s’agir d’un détail, d’une vue d’ensemble, ou d’une libre interprétation de ce qu’ils ont sous les yeux. Ils prennent le temps qu’il faut, aussi bien pour regarder, observer et dessiner. Quand il ont terminé, je  les photographie devant le paysage avec leur dessin. Les dessins posés au sol les uns à côté des autres tout au long de la journée finissent par former une exposition collective et improvisée. Merci à tous les participants.

 

Marche des passages, 11 juin 2011

sur une invitation de Jean-Paul Thibeau et Abdellah Karoum, Le Commissariat.

Marche menée par Claire Renier à partir du lieu d’exposition Commissariat,
à travers les passages du 11ème arrondissement
Chaque participant est invité à tirer au sort un bout de papier
et lire le texte inscrit dessus.

Marche buissonnière, Galerie du Buisson, Paris, 10 avril 2010

Photographie Xavier Martel

• Dimanche 10 avril, 14h
Départ de la galerie pour une “promenade active” organisée par Claire Renier dans le quartier de Belleville.

“À partir d’un parcours dans le quartier de Belleville, je souhaite par la marche “activer” un espace, le temps d’un après-midi, installer une présence diffuse dans la ville ; permettre aux participants d’être disponibles, de se laisser aller à leurs impressions diverses. Ils sont invités à ramener des traces de cette promenade (dessins, mots glanés, récits, photographies…) que l’on mettra ensuite en commun. À partir d’un trajet déterminé peut advenir le hasard, l’accident. C’est le temps de l’action, de la rencontre, et de la relation qui est important.

“L’acte de marcher est au système urbain ce que l’énonciation est à la langue ou aux énoncés proférés.”

Michel de Certeau, dans “L’Invention du quotidien 1. Arts de faire.”

 

Au départ, dans cette Belle Ville, était le bitume où le vent avait semé un pétale d’or : les pigeons et les enfants marchaient à côté sans le voir, happés par les pavés, les dallages, les quadrillages, les carrelages, les grillages qui parfois cédaient le pas au vert forgé des buissons – mais quelle différence entre un sens interdit et le vol d’un ange blessé larguant ses plumes rouges : « votre sérénité » ?

Au détour des escaliers, rutilant derrière les palissades du parc, le pavot retrouvait ses pétales de feu, là où les muses de Wallace arrosent l’iris et le cerisier, là où le quartier tutoie les nuages. S’il est interdit de se coucher sur l’herbe, on peut toujours battre le pavé d’une semelle décidée, se dit la femme d’Haïti au foulard d’un rose si doux qu’il fait chanter sa peau, passant altière devant les drapeaux de prière tibétains, tandis que derrière elle, à cet instant précis, l’indien qui suivait la piste retrouva sa plume : elle était rouge. L’homme venu d’Atacama raconte à qui veut l’entendre : Au départ était le bitume, où le vent avait semé… Claire Bustarret

« Faire cabane » avec Anne Collod, Mathias Poisson, Jean-Paul Thibeau et les étudiants de l’Ecole Supérieure d’art d’Aix-en-Provence, 2008

Projet mené par Jean-Paul Thibeau et les étudiants de l’Ecole Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence avec la chorégraphe Anne Collod et le designer-marcheur Mathias Poisson.
Déambulation chorégraphique sur un territoire à partir d’un protocole dessiné jusqu’à « Faire cabane ».

Soutiens : Association Sentiers, Ecole Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence. 

Photographies de Claire Renier

 

 

 

En lisant, Marseille, 2007

Marche proposée dans le cadre d’une session Protocoles Méta et congrès singulier, organisée par Jean-Paul Thibeau, aux Grands Bains Douches de la Plaine à Marseille (11-12-13 mai 2007)
En amont, chaque participant prévoyait un texte à lire sur la ville, le paysage ou le langage.
Il était invité ensuite à choisir sur le trajet un lieu pour lire son texte, ou réaliser une performance. Les interventions ont été enregistrées au cours de la journée par Erik Billabert.

Activer l’espace de la ville de façon très différente. Mettre des mots sur la ville.  Faire réagir les passants. S’arrêter. Lire. Prendre le temps. Relier la marche et la langue. Créer des brèches dans l’espace urbain. Des voyages dans le voyage.

Merci à tous les participants : Erik Billabert,  Jean-Paul Thibeau,  Clément Vial, Vahan Soghomonian, Caroline Duchatelet, Corinne Marziou, Chantal Thomas, Anne de Marans, Caroline Caccavale, Dominique Comtat, Masako Hattori, Willy Legaud, Pascal Nicolas-Le-Strat, Nathalie Cazal, Dominique Guyot, Josette Pisani, Renaud Dramais, Cédric Lefevre, Anne-Marie Van-Meenen, Michel, Claire Métais, Thierry Neuville, Saïda Essafiry, Céline Dreher, Pierre Andrieu, Catherine Contour, Christophe Polart, Emilie Petit, Jeanine Mathieu Olivier Richaud, Jack Deschamps, Bond Kristansen, Yasmina Ramoul, Solange Grenna, José Echenique, Fantine Baillie, Marilou Chagnaud, et le chien.

Session protocoles méta et congrès singulier

Les 11,12,13 mai 2007, aux Grands Bains Douches de la

Plaine, à Marseille.

Association ART-CADE – galerie des Grands Bains Douches de la Plaine – 35 rue de la Bibliothèque – 13001 Marseille.

Une coproduction de lʼEcole Supérieure dʼArt dʼAix-en-Provence et Art-cade.
Avec la participation du méta-atelier dʼAix-en-Provence et du collège protocoles méta Provence-Alpe-Côte dʼAzur, Art et Recherches Provence, Marseille Objectif Danse, Lieux Fictifs (Marseille), Culture du Cœur 13, CASA (collectif dʼaction des sans- abri, Avignon), les «Nomades Célestes » (Marseille), lʼassociation Pôle-Art / studio-vidéo (Marseille),etc.

Cette session faisait suite à celle de novembre 2005, qui sʼétait déroulée sur Aix et Marseille.

Cette année poursuivant le questionnement des rapports art/social
et leurs malentendus, nous souhaitions privilégier lʼusage des récits dʼexpériences (et ses diverses formes) et en pointant particulièrement la question des différences de langage, de la diversité des paroles (difficultés et quiproquos).

 

 

 

 

Tongue Walk, Marseille, 2007

MARCHE

19 janvier 2007, avec Clément Vial et Vahan Soghomonian.

Marche d’une journée à travers Marseille.

En partant des hauteurs de la ville (Palais Longchamp) jusqu’à la mer (Endoume), en traversant les parcs et les jardins de la ville.

Prise de photos, observation et écoute des zones bruyantes et silencieuses.

Marche sur la Petite Ceinture, Paris, 2005

Exposition Réserve avec Laura Brunellière, Espace En Cours, Paris.

A partir du lieu d’exposition, Claire Renier part en promenade et emmène les curieux sur la Petite Ceinture.
On enjambe la barrière du côté de Bel-Air. Marche le long des rails. Soleil couchant. Herbes grimpantes.
Aller. Retour. Chacun ramasse un objet de son choix. On rentre à la galerie et on regarde les trouvailles
des uns et des autres.

Photographies de Claire Renier