Comment questionner les rapports homme/nature, un monde en transformation? Quelle relation proposer ? 

Dans mes dessins en noir et blanc, au caractère assez minimaliste, la nature devient fantasmagorique, presque inquiétante et surréelle.

Elle  est représentée sèche et sauvage, dans les moindres détails. 

Je m’intéresse à la question du temps, temps passé dans l’attention aux choses, mais aussi celui passé dans la réalisation de l’œuvre.

Je m’intéresse à la mémoire des gens et des lieux, par exemple aux espaces et objets en voie de transformation et de disparition (Petite Ceinture à Paris). 

J’aime travailler en série, comme le montre mon travail photographique au long cours sur les cabines téléphoniques de la région parisienne, jusqu’en 2018, moment de la disparition des cabines en France. 

J’organise régulièrement des marches dans l’espace urbain ou naturel, proposant une expérience sensorielle des  espaces traversés.

Je m’intéresse à la mémoire des gens et des lieux, par exemple aux espaces et objets en voie de transformation et de disparition (Petite Ceinture à Paris, cabines téléphoniques, etc..).

Suite à mon travail photographique sur les cabines téléphoniques, j’ai créé Sororal, une performance dansée, dont Frédéric Nogray a créé la composition sonore (Ateliers Babiole,Ivry-sur-Seine en 2017). 

Membre pendant 10 ans du CA de Light Cone (cinéma expérimental),  je participe aujourd’hui à l’organisation des Estivales de la Permaculture à Montreuil. 

 

Vidéos et Films

La rampe, 2003-2009

La petite ceinture est une voie de chemin de fer maintenant abandonnée, faisant le tour de la capitale qui transporta des voyageurs jusqu’à 1934.

La vidéo La rampe, composée d’une succession d’images fixes, propose une promenade visuelle et sonore dans cet espace.Elle traduit le double regard que l’on peut y avoir, sur la nature qu’elle abrite, et sur la ville qu’elle traverse.

Le diamant, 2015, 45 minutes. 

en 2015, fin de la réalisation du film Le diamant, récit autobiographique, autour d’un voyage en bateau avec son père en 2003.

Sororal, 2013-2017 (13 minutes)

En 2013, je commence à photographier les cabines téléphoniques à Paris, en banlieue, en province et à l’étranger. Travaillant dans la durée, je me rends compte que les cabines sont en train de disparaître.
Je décide alors de réaliser une série photographique sur les cabines et un film photographique, témoignant de cette transformation du paysage urbain.
Accompagné de la musique minimaliste et concrète composée par Frédéric Nogray, le film Sororal plonge le spectateur dans une traversée méditative et une réflexion sur notre société.

Performances

En 2016-2017, je fais la connaissance de la danseuse contemporaine Claire Filmon. J’ approfondis ma pratique de la danse.
Depuis longtemps, j’avais envie de réaliser une performance dansée.

Mon film Sororal m’a donné l’idée de réaliser un « mouvement dansé » en relation avec la thématique du film. Lors de la soirée de performances FILAIRE aux Ateliers Babiole, je présente le 10 juin 2017 la performance Sororal, qui réunit la scansion des images et le mouvement continu du corps, sauvegarde des instants vécus.

Publications

Cette recherche sur la petite ceinture a donné un lieu à la publication d’un livre La rampe aux éditions Al Dante/la Non-Maison, en 2010, avec un texte de Gilles A. Tiberghien.

Une correspondance avec Brigitte Bauer vient d’être publiée dans l’ouvrage monographique de Brigitte Bauer, Aller aux jardins, chez Trans Photographic Press, en 2012.

Cet ouvrage a été publié à l’occasion de l’exposition de Brigitte Bauer au Musée de l’Arles Antique, dans le cadre des Rencontres Photographiques d’Arles.

 

Curriculum Vitae

38 rue de l’ermitage
93100 Montreuil
renierclairesummer@gmail.com
www.claire-renier-plasticienne.com

EXPOSITIONS PERSONNELLES / MARCHES

-Traversée, Marche menée avec Alice Freytet, Rencontres « La Marche catalyse de l’art et du savoir », FRAC PACA, EHESS, Ecole du Paysage de Marseille, 13 Mars 2020.

-Le fil de la marche, COUR AVEC VUE, décembre 2019, Montreuil

-Les animaux conjuguent leurs verbes en silence, Improvisation in situ, autour d’un texte de Jean-Christophe Bailly, Rencontres Artistiques et Permacoles, Drôme, août 2013.
-Marche Oblique, 27 avril 2013, Cracovie, Mécanismes pour une entente, 2013
-Par les soirs bleus, Librairie Mona Lisait, 17 bis rue Pavée, du 9 mars au 9 avril 2012.
-Marche des passages, Le Commissariat, Paris, sur l’invitation de Jean-Paul Thibeau, 11 juin 2011
-Marche buissonnière, Galerie du Buisson, Paris, 10 avril 2011
-Flux, 24 mars 2007, à la fin de résidence à Cap 15, Saint-Antoine, Marseille
-Reading Tour, Marche et performances le 13 mai 2007 dans la ville de Marseille, organisé dans le cadre des Protocoles Méta, Jean-Paul Thibeau, Grands bains Douches de la Plaine
-Affleurements, « 2 pièces cuisine », Paris, janvier 2004

EXPOSITIONS COLLECTIVES

-Des marches, démarches, FRAC PACA, à partir du 8 février 2020.

-Habiter, La Teste-de-Buch, du 23 septembre au 2 octobre 2016.
-Les yeux fermés, avec Pierre Thibaut, Virginie Gautier, Michel Bresson, Galerie du Buisson de mars à mai 2011
-Rev’arts, Biennale d’art contemporain de Bezons, 2 au 21 juin 2009
-Verdure, Salle d’exposition de Guyancourt, 6 au 31 2009
-Le rez-de-chaussée de la ville, AAA, Atelier d’architecture autogéré, PARIS 18ème, 2008
-Artistas por el Medio Ambiente, Galerie Hecaro, Mexico, 23 sep.-10 oct. 2008.
-Réserve Naturelle, avec Laura Brunellière, Exposition et organisation d’une Marche, Espace En Cours, PARIS octobre 2005.
-Jardins, Paysages, Environnement, Ligne 14 du Métro, IESA et RATP, Paris, août 2004.

FILMS et VIDEOS

-Sororal, 2017 (13’09), diaporama photographique, musique Frédéric Nogray
-Le diamant, 201 (46’34) Moyen métrage
-La Rampe, 2009 (5’33), diaporama photographique. Son Nicolas Bralet
-Snaking, 2008 (3’02)

COMMISSAIRE d’EXPOSITION

-FILAIRE, avec Rémi Uchéda, soirée de performances aux Ateliers Babiole, Ivry-sur-Seine, 10 juin 2017 : Performances de Rémi Uchéda avec Aga Miley, Claire Renier, Laurent Prexl, Lotus Eddé-Khouri et Christophe Macé.

-Les yeux fermés du 5 mars au 14 mai 2011 : Michel Bresson, Virginie Gautier, Claire Renier et Pierre Thibaut à la Galerie du Buisson, Paris. Evénements : lecture de Virginie Gautier ; séminaire avec Jean-Paul Thibeau, promenade « active » dans le quartier de Belleville ; soirée de projection de films et vidéos « En dessous du visible »

ENSEIGNANTE en histoire de l’art contemporain à l’Ecole Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence de 2004/2008

CONFERENCIERE

-au Musée National d’Art Moderne, Centre Georges Pompidou de 1996 à 2004 : dans les collections d’art moderne et contemporain et dans les expositions temporaires

-au MAC VAL, Musée d’Art Contemporain du Val-de-Marne, de sept 2003 à sept. 2004.

au Palais de Tokyo de juillet 2002 à sept. 2003

PROGRAMMATRICE DE FILMS et de VIDEOS d’ARTISTES

-La marche, Carte Blanche à Claire Renier : SCRATCH Light Cone, Paris, 11 février 2014.
-En dessous du visible, Galerie FIN AVRIL, 30 avril 2011.
-Les 25 ans de LIGHTCONE, Institut finlandais, Quartier Latin, Paris, Les Voûtes,sept. 2007.
-Divagations, Paris, cinéma Le Barbizon, 2005
-Junk, Paris, cinéma La Clef, 2003

ARTICLES

-Correspondance entre Claire Renier et Brigitte Bauer, Aller aux jardins, Trans Photographic Press, 2012.
-Farniente, Claire-Jeanne Jezequel, Ralph Rumney, Critique d’art N°15, 03/2000.
-Guillaume Paris, We are the world, Le Palais de Tokyo, oct. 2002.
-Tobias Rehberger, Night Shift, Palais de Tokyo, déc. 2002.
-Marcher, courir, lâcher, plier, glisser, étreindre, tourner, tomber, filmer…. » Digressions autour de deux œuvres d’Yvonne Rainer, Danse/Cadence, Exploding, N°10, juil. 2003.
-Une mise à nu du cinéma, livret VHS et DVD Deux fois Jackie Raynal, Re-voir vidéos.

FORMATION

-DEA Histoire de l’art : Entre lieu et architecture, pour une expérience perceptuelle.
Université Rennes II Haute Bretagne. Direction Jean-Marc Poinsot. Mention Bien.1998
-MST Médiation Culturelle « Musées et patrimoine », Université Paris VIII. Mémoire sur l’œuvre de Robert Smithson.
-DEUG Arts Plastiques, 1993, Université Rennes II Haute Bretagne.


Leave Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × trois =